En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

OCCITAN LANGUE D'OC

OCCITAN LANGUE D'OC : Bienvenue

Par THIERRY RODRIGUEZ, publié le vendredi 22 avril 2011 16:53 - Mis à jour le jeudi 1 septembre 2016 21:55
 
LV3 : Occitan Occitan Occitan-Langue d’Oc Langue d’Oc Langue d’Oc 
 
 
 
 
 
 
 
ENSEIGNEMENT D 'EXPLORATION : OCCITAN
 
J’aime les contacts humains, 
l’ouverture sur le monde qui m’entoure. Je 
m’intéresse à l’histoire de Tarbes, de la 
Bigorre, du Béarn. Je voudrais en apprendre 
davantage sur les Cathares, les troubadours, 
Pelòt, le « Robin des bois » bigourdan, les 
origines du rugby. Je voudrais savoir d’où 
vient mon nom, d’où vient le nom de mon 
village ou de mon quartier. J’aime la 
musique occitane. 
 
En Seconde, je peux prendre l’occitan 
comme enseignement d’exploration en plus 
de mes deux autres langues vivantes. Que 
j’aie déjà suivi cet enseignement au collège 
ou non. 
Je vais pouvoir (ré)apprendre ou consolider les bases de la langue dans des 
situations concrètes. J e découvrirai l’histoire et la civilisation à travers une grande variété 
de documents écrits ou audio-visuels : des chansons, des contes, des films, des bandes 
dessinées, era talaraca (Internet), etc. J’aurai l’occasion de rencontrer des intervenants 
extérieurs qui me parleront de ce qu’ils font en occitan, de leur expérience, de ce que 
représente la langue pour eux. 
 
Dès la Première et en fonction de mes choix et de ma série, je pourrai prendre 
l’occitan soit comme Langue Vivante III, soit comme option facultative. Je pourrai donc 
présenter l’occitan au Baccalauréat, ou à l’oral, ou à l’écrit. 
 
Après le Bac, je pourrai poursuivre mes études d’occitan à l’Université (Toulouse, 
Pau, Montpellier), pour travailler dans le tourisme, le journalisme, l’enseignement, préparer 
un MASTER (Espé de Tarbes), passer un concours (CRPE spécial occitan, CAPES de 
Langue d’Oc, de Lettres, etc.) 
La lenga d’Òc en licèu ? Mès qu’ei ginhèc !!!